Découvrir nos projets

Les actions d’ELANS en cinq volets

Depuis sa création en 2001, l’association halluinoise ELANS déploie ses efforts pour mener des actions de solidarité dans le département de la Ménoua au Cameroun. Peu à peu, les projets font des petits et le domaine d’intervention d’ELANS s’élargit. Ces actions se déclinent en cinq volets : gestion des déchets, santé, eau et assainissement, éducation et tourisme solidaire.

Gestion des déchets de Dschang

(Volet gestion des déchets)
ELANS travaille depuis 2006 au Plan de Gestion des Déchets de la ville de Dschang. Après avoir mené plusieurs missions de reconnaissance sur le terrain et réuni des fonds à hauteur de l’envergure du projet, ELANS achève en 2015 son deuxième plan d’action.
En savoir plus…

Programme SONEU

(Volet santé)
Le programme SONEU a été lancé en 2013 pour réduire les taux de mortalité maternelle et infantile. Le ministère des Affaires Étrangères et le Conseil Départemental du Nord ont financé un budget de 100 000€.
En savoir plus…

Programme PCIME,
Département de la Ménoua

(Volet santé)

Le programme PCIME a pour objectif de réduire de 30% la morbidité et la mortalité des enfants de 0 à 5 ans dans le département de la Ménoua, par l’amélioration de la prise en charge médicale et communautaire des principales maladies de l’enfant. Ce programme a commencé en 2006 , avec un budget de 461 000€.
En savoir plus…

Soins de santé primaires au Cameroun

(Volet santé)
Formation du personnel, éducation à la santé, apport de matériel, évaluations sanitaires… depuis 2001 ELANS œuvre avec des centres communautaires dans le but d’améliorer les soins de santé primaires au Cameroun. Les évaluations de cette action a donné naissance au programme PCIME et aux travaux d’accès à l’eau potable et d’assainissement de Bafou Sud.
En savoir plus…

Accès à l’eau potable et assainissement,
Bafou Sud

(Volet eau et assainissement)
Ce programme, exécuté sur 3 ans entre 2011 et 2014, a permis la réalisation de deux réseaux d’eau potable accessibles à enciron 9000 habitants, la construction de latrines dans 15 établissements scolaires à l’usage de 4700 élèves et des actions de sensibilisation à l’hygiène et aux maladies hydriques.
En savoir plus…

Appui aux collèges et lycées de la Ménoua

(Volet éducation)
Ce programme est un des axes de la convention de coopération entre le département de la Ménoua et le Département du Nord, mis en oeuvre par ELANS et TOCKEM. Étalé entre 2007 et 2012, il vise la réhabilitation des structures existantes, la construction de latrines, l’apport en matériel et la création de clubs environnement.
En savoir plus…

Projet parrainage de Ntsingbeu

(Volet éducation)
Le parrainage tente de remédier à des inégalités sociales, en insistant sur l’apprentissage par l’école et la santé afin de permettre aux enfants de prendre leur destin en main. 25 enfants orphelins ou démunis et scolarisés à l’école Sainte Raïssa (village de Ntsingbeu) sont accompagnés dans leur scolarité dans de bonnes conditions.
En savoir plus…

Projet Sainte Raïssa à Ntsingbeu

(Volet éducation)
ELANS intervient depuis 2007 à l’école Sainte Raïssa, située à Ntsingbeu-Ntsingfou, à 10km de Dschang. L’école a vu ses capacités d’accueil des élèves augmenter considérablement : construction et aménagement de 6 classes supplémentaires, d’une cour de récréation, de latrines, d’une cantine…
En savoir plus…

Projet Aghang

(Volet éducation)
Avec des fonds régionaux et départementaux français, des fonds privés et des fonds issus d’actions de sensibilisation menées par les élèves du lycée Gambetta de Tourcoing, ELANS a pu mener ce projet de construction et d’aménagement de l’école d’Aghang, afin d’améliorer les conditions de scolarisation des enfants de ce village.
En savoir plus…

L’association TOCKEM à Ntsingbeu

(Volet tourisme solidaire)
Le projet TOCKEM a pour finalité d’utiliser le tourisme comme véritable outil de développement et d’échanges. 15% des recettes de l’activité touristique sont reversés dans des projets collectifs définis par les populations elles-mêmes (ex : construction d’un forage d’eau potable, financement de classes, dotation en matériel…). Le projet a également une action de soutien aux associations locales, de développement de l’emploi et de promotion du patrimoine culturel.
En savoir plus…

Les commentaires sont clos.